Des ténèbres de la croix au soleil de Pâques !

16 Avr. 2019 | La Box, Livret Auréole Box, Paroles édifiantes | 0 commentaires

Pâques… Une fête en 3 actes pendant laquelle se condense et s’exprime le mystère même de Dieu.

Acte I. Jeudi Saint. 

Jésus s’apprête à prendre son dernier repas avec ses disciples. Lui, le maître, le Messie, va-t-il se faire servir comme il se doit ? Stupéfaction !  

« Jésus prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin, il se met à laver les pieds de ses disciples et à les essuyer ».  

Les disciples sont scandalisés, surtout Pierre, « Je ne suis pas digne, c’est à moi de te laver les pieds ! ». Jésus les avez pourtant prévenus « Je suis au milieu de vous comme celui qui sert, je ne vous appelle plus serviteur mais amis ».

Mais cette image d’un Dieu qui voudrait nous soumettre à sa volonté, qui serait une entrave à notre liberté est ancré en eux comme elle est ancré en nous. Ce n’est pas ainsi que se révèle le Dieu des chrétiens.

Jésus le dit lui-même, il ne nous appelle pas à être ses serviteurs mais à être ses amis. Et si Jésus est venu sur la terre c’est pour accomplir une mission de service auprès des hommes : guérir et sauver l’humanité par le don de lui-même sur la croix. 

Mystère d’un Dieu au service de l’homme !

Acte II. Vendredi Saint. 

Jésus, injustement condamné à mort, durement flagellé et crucifié, meurt en criant ces paroles de feu « Père pardonne- leurs, ils ne savent pas ce qu’ils font ! ».

La voici donc la prétendue colère de Dieu ? Jésus, par tous les moyens, cherche à faire tomber nos méfiances, nos barrières et à gagner notre amour en invoquant sur nous un Pardon sans mesure, jailli directement du cœur de Dieu au milieu des plus grandes ténèbres de colère et de haine. 

Chaque homme peut désormais accéder à ce soleil de grâce, il lui suffit de se tourner vers Celui qui le lui a promis et d’ouvrir humblement son cœur en demandant pardon. Et comme le bon larron il pourra entendre dans son âme ce murmure : « Aujourd’hui même tu seras avec moi au Paradis ». 

Mystère d’un pardon sans mesure !

Acte III. Résurrection de Jésus. 

Le soleil de Pâques se lève sur toute l’humanité. En traversant la mort Jésus lui enlève son pouvoir de désespérance.

Nous en avons maintenant l’assurance : Rien ne pourra nous séparer de l’Amour de Dieu, pas même la mort et la souffrance puisqu’Il les a traversés pour que nous puissions l’y rejoindre.

Mystère d’une espérance sans limite !

Comment craindre encore un Dieu qui, pour gagner notre amour et notre confiance, décide librement de subir un tel abaissement ?

A notre tour maintenant de vivre et rayonner de ce mystère d’amour divin. 

A sa suite servir plutôt qu’être servi, pardonner plutôt que condamner, aimer plutôt que haïr, élever plutôt qu’abaisser.

« Le vrai soleil, c’est celui qui lui au-dedans de nous en faisant de chacun la lumière du monde, dans la mesure où il consent à être le porteur de Dieu. En effet, Il n’y a pas de rivalité possible entre nous et un Dieu qui estime notre vie au prix de la sienne et qui veut se communiquer à travers nous ». Maurice Zundel.

Très belle semaine Sainte,

Ephrem.

Suivez-nous !

L'abonnement à  Auréole Box c'est :

1 livre spirituel

Choisi par nos soins.

Des surprises

Produits d'Abbaye ou de créateurs chrétiens!

1 livret édifiant

Ecrit avec amour... et plein d'autres suprises!

J'aime, je partage !
0