L’histoire des 2 poumons d’après Jean-Paul II

2 Sep. 2018 | Livret Auréole Box | 0 commentaires

Les chrétiens d’Orient sont présents, entre autres, en Arménie, en Éthiopie, en Érythrée, en Inde, en Iran mais aussi en Jordanie, en Israël, en Palestine, en Irak, en Syrie ou au Liban. Ils sont les descendants, pour la plupart, des toutes premières communautés chrétiennes. Un peu d’histoire pour mieux comprendre l’actualité…

Les chrétiens dits d’Orient sont majoritairement catholiques ou orthodoxes. Ils sont répartis en de nombreuses Églises différentes, nées de querelles doctrinales autour de la nature du Christ (pleinement Dieu et pleinement homme pour les catholiques), aujourd’hui souvent apaisées. Les Églises qui n’ont pas reconnu cette double nature du Christ et qui ne lui reconnaissent que sa nature divine sont dites “monophysites” (une seule nature). On y trouve notamment les Coptes orthodoxes, les églises arméniennes mais aussi la syrienne-occidentale et la Malankare (Inde du sud).

Après la conquête musulmane au VIIe siècle, ils se sont rapidement trouvés en situation minoritaire et souvent relégués au rang de sous-citoyens, sous le régime de la “Dhimmitude”. Ils devaient payer un impôt régulier et respecter un ensemble de contraintes assez fortes en échange d’une relative liberté et protection.

Cette situation compliquée a poussé ces communautés à se souder très fortement. Nous constatons aujourd’hui chez elles une intensité de ferveur et de foi de la part de toutes les générations (enfants compris) qui nous pousse à nous réveiller !

Les rites chrétiens sont omniprésents dans la vie familiale et communautaire : la part belle est faite à la prière devant des icônes illuminées de bougies, aux magnifiques chants ancestraux, à l’onction d’huiles parfumées, aux chatoiements d’or et d’argent dans les églises, aux parfums de l’encens, aux récitations de longues et belles prières de pénitences et de louanges issus directement de la plus pure tradition monastique…

Cette richesse culturelle, liturgique et spirituelle est une chance pour l’Église universelle, c’est pourquoi Jean-Paul II a pu dire :

On ne peut pas respirer en chrétien, je dirais même plus en catholique, avec un seul poumon ; il faut avoir deux poumons, c’est-à-dire l’Oriental et l’Occidental .”

Saint Louis patron des chrétiens d’Orient ?

Et oui ! C’est quelque chose qui n’est pas forcément très connu mais historiquement fondé.

En 1248, St Louis part pour la 7ème croisade afin de sauver le royaume latin de Jérusalem. Alors qu’il fait route vers la terre Sainte, il fait escale à Chypre où les chrétiens maronites en exil lui font triomphe. Il s’en proclame alors le protecteur dans la charte du 24 mai 1250 : “Pour nous et nos successeurs sur le trône de France, nous promettons de vous donner à vous et à tout votre peuple notre protection spéciale comme nous la donnons aux Français eux-mêmes.”

Puisse le bon Roi saint Louis nous éclairer encore aujourd’hui !

Suivez-nous !

L'abonnement à  Auréole Box c'est :

1 livre spirituel

Choisi par nos soins.

Des surprises

Produits d'Abbaye ou de créateurs chrétiens!

1 livret édifiant

Ecrit avec amour... et plein d'autres suprises!

J'aime, je partage !
0
× Besoin d'aide ?